Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L'Île de Gorée ou Gorée

 

 

est à la fois une île de l'océan Atlantique nord située dans la baie de Dakar (Sénégal) et l'une des 19 communes d'arrondissement de la capitale. C'est un lieu symbole de la mémoire de la traite des esclaves en Afrique, il est distingué à ce titre par l'UNESCO.

Le navigateur portugais Dinis Dias atteint l'île de Gorée en 1444, qu'il baptise « Palma ». Les Hollandais s’emparent de Gorée en 1617 et la baptisent Goede Reede, « la bonne rade », étymon du nom actuel. Les Français s'implantent sur l’île en 1677, mais les Anglais leur disputent cette position jusqu'à la paix d'Amiens en 1802.

La traite des esclaves perdure pendant trois siècles sur les côtes africaines (Gambie, Saint-Louis du Sénégal, Bénin, Ghana...). Les centres concentrationnaires des esclaves africains en partance pour l’Amérique se situent surtout à Saint-Louis, point de convergence de la traite négrière arabo-musulmane et européenne.

 

  DSC03866.JPG

DSC03856.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 

Le lac Rose, de son vrai nom lac Retba,

 

 

est l'un des sites les plus visités de la presqu’île du Cap-Vert au Sénégal.

Ce lac salé doit sa renommée à la teinte originale et changeante de son eau, mais aussi au rallye Paris-Dakar dont il constituait l’ultime étape

Le lac Rose est un grand lagon de 3 km², peu profond, entouré de dunes et situé à quelques centaines de mètres de l’océan Atlantique, à 35 km au nord-est de Dakar. Sa couleur est due à une cyanobactérie, organisme microscopique qui fabrique, surtout par temps de vent sec, un pigment rouge pour résister à la concentration de sel.

L'eau est particulièrement salée : 380 grammes par litre ! Le sel est exploité depuis les années 1970. Les hommes, dans l'eau jusqu'à la poitrine, cassent avec un piquet le sel déposé sur le fond avant de le ramasser à la pelle pour remplir des pirogues d'une capacité d'une tonne. Les femmes sont chargées de débarquer les pirogues et d'entasser le sel sur les bords pour le sécher et le blanchir au soleil. Tous s'enduisent le corps de beurre de karité pour se protéger de la salinité corrosive. Le sel est destiné aux conserveries de poisson ou exporté.

 

 

DSC03892.JPGDSC03893.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

Le Sine-Saloum,

 

 

D’une grande richesse historique et culturelle, la région naturelle du Sine Saloum, au sud de la Petite-Côte, correspond aux régions administratives de Kaolack et de Fatick.

Le Sine Saloum prend son nom du fleuve Saloum et de son principal affluent, le Sine. Elle constitue plus de 70 % du bassin arachidier. Elle abritait jadis les royaumes sérères du Sine (capitale Diakhao) et du Saloum (capitale Kahone).

Le delta du Sine Saloum (parc national) est l’un des plus beaux sites du Sénégal. C’est une zone constituée de mangroves, de lagunes, de forêts et de cordons sableux.

 

Le parc national du delta du Saloum

Situé à 80 km à l’Ouest de Kaolack, le parc national du Delta du Saloum, créé en 1976, est une réserve de la biosphère, classée Man and Biosphere (MAB) par l’Unesco en 1981.

Sine Saloum d’une superficie de 76 000 ha, dont 59 000 ha de forêts classées, il est le deuxième parc du Sénégal, après celui du Niokolo Koba. 

Les principaux biotopes sont des vasières à mangrove et tannes, des côtes et îlots sableux, le milieu marin et de la savane boisée soudanienne.

On y trouve trente-six espèces de mammifères : des phacochères, des guibs harnachés, des sylvicarpes de Grimm, des cobe des roseaux (rare), des hyènes tachetées, des colobes bais, des singes verts et des patas.

On y rencontre également de nombreux oiseaux nicheurs : flamant nain, pélican gris (4 000), héron goliath, goéland railleur, mouette à tête grise, sternes royale et caspienne, aigrette dimorphe, barge à queue noire, avocette, nombreux limicoles paléarctiques (70 000)…

La faune marine est très abondante (114 espèces de poissons). Egalement des lamantins, dauphins communs et des rivières, trois espèces de tortues

marines.

 

DSCN2212.JPGDSC03972.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   



 

 

 

La réserve de Bandia

 

La réserve de Bandia est une petite réserve naturelle du Sénégal, située à 65 km de Dakar sur la route de Mbour, à proximité du village de Bandia.

Créée en 1990, Bandia est la première réserve privée du Sénégal.

Tous les tumulus de la forêt de Bandia ont été classés par les Monuments historiques en 2003

La superficie de cette réserve est de 1 500 hectares clos, avec un projet d'extension à 3 500 hectares.

Alors que d'autres parcs sénégalais sont principalement dédiés aux oiseaux (Parc national des oiseaux du Djoud ou Parc national de la Langue de Barbarie), Bandia abrite au contraire de nombreux mammifères, délibérément réintroduits dans la région.

Parmi les espèces animales présentes dans le parc, on remarque en particulier des rhinocéros, des girafes, de grandes antilopes, des gazelles dama, des élans de Derby, des buffles, des singes patas, des vervets, des phacochères, des hippotragues, des chacals ou des mangoustes. Cependant on y dénombre aussi près de 120 espèces d'oiseaux, ainsi que des autruches, des tortues géantes et des crocodiles.

 

 

 senegal-2009--flo--nadette--christian--517.JPGsenegal-2009--flo--nadette--christian--818.JPG

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Le désert de Lompoul

 

 

 

Aux visiteurs se rendant au Sénégal, le désert de Lompoul donne souvent un avant-goût des grands déserts de Mauritanie, situés plus au nord. c'est désormais une destination assez prisée car plus securisée par rapport aux autres deserts de l'espace sahelo-saharien notamment du Mali,du Niger et de la Mauritanie.

Y sont proposés, des ballades à dos de dromadaires, des tentes maures sont installées pour manger, dormir. Il y a même toilettes et douches, si, si......... Apparament on propose aussi des ballades en 4/4 et quads.

 

 

senegal-2009-090.JPG

 

 

 

 

 

 

 

  senegal-2009-044.JPG

 

 

 

 

 

 

senegal-2009--flo--nadette--christian--600.JPG 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de aideafrique.over-blog.fr
  • Le blog de aideafrique.over-blog.fr
  • : ENSEMBLE POUR FADIAL Fadial, petit village du Sénégal qui fait partie de la communauté rurale de Nguéniène, située dans le département de M'bour... Nos objectifs : apporter notre soutien au collège et au dispensaire.
  • Contact